7 février 2018 Actualités 0

Depuis le 4 février 2018, l’ensemble des 145 stations de visioconférence ainsi que toutes les réservations gérées par l’Université de Sherbrooke et le CIUSSS de l’Estrie-CHUS (RUIS de Sherbrooke) sont désormais intégrées à la plateforme IRIS.

Il est important de souligner que toutes les stations de visioconférence du Réseau de la santé et des services sociaux de la province sont maintenant disponibles dans le Module de gestion des Visioconférence (MGV) de la plateforme IRIS.

Rappelons qu’IRIS (Interface Intégrée de Réservation des Systèmes de visioconférence) est une plateforme développée par le CCT CHU de Québec-Université Laval pour la gestion des activités de visioconférence. Depuis sa création, la plateforme IRIS n’a cessé d’évoluer et en 2015, un module permettant la gestion des ressources a été ajouté. Parallèlement à cette expansion, IRIS a été déclaré actif d’intérêt commun, en 2016,  par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Le CHU de Québec-Université Laval est propriétaire de cet actif informationnel et agit également à titre de gestionnaire de l’actif.

Ainsi, la plateforme IRIS est le système de gestion utilisé pour l’ensemble des visioconférences au Québec dans le réseau de la santé et des services sociaux.

IRIS est composée de deux modules :

  1. Module de gestion des visioconférences (MGV) permettant la gestion de l’ensemble des activités de visoconférence;
  2. Module de gestion des ressources (MGR) permettant la gestion des ressources d’un établissement.

L’application IRIS permet notamment:

  • La gestion complète des activités de visioconférence d’un établissement en rendant possible la planification et l’exécution des visioconférences selon différents critères préétablis;
  • La gestion de ressources selon les critères établis et modulables pour chacun des établissements et l’ensemble de ses ressources (salles, équipements…);
  • De connaître la disponibilité des ressources en vue de procéder à leur réservation;
  • La promotion des téléformations offertes dans le réseau de la santé et des services sociaux;
  • La production de statistiques concernant les activités de télésanté.

Cette migration a nécessité d’importants travaux, amorcés à la fin de l’automne 2017.

L’équipe IRIS tient à remercier tous ceux qui ont rendu cette intégration possible.