25 février 2019 Actualités 0

Le 21 février dernier, une rencontre a été organisée, pour les médecins spécialistes et les différents intervenants impliqués dans le transfert des activités cliniques en oncologie du CHU de Québec-Université Laval, vers le Centre intégré de cancérologie (CIC) du Nouveau complexe hospitalier (NCH), afin de leur présenter les possibilités offertes par la télésanté dans notre établissement.

Lors de cette rencontre, Madame Marie-Claude Beauchemin, coordonnatrice à la télésanté, à l’imagerie diagnostique réseau et au développement, accompagnée de Madame Olga Paquin, pilote technologique télésanté et de Madame Sylvie Perreault, pilote clinique télésanté, a abordé la télésanté et ses possibilités d’utilisation, dans le but de faciliter la phase de transition des activités d’oncologie entre les établissements actuels du CHU de Québec-Université Laval et le CIC. Différentes activités de télésanté ont été explorées, telles que la téléconsultation, en présence du patient et la télédiscussion de cas entre les professionnels, en l’absence du patient, pour utiliser au mieux les ressources des équipes professionnelles, qui se trouveront temporairement réparties sur deux sites, répondre en temps opportun aux besoins cliniques des patients et minimiser les déplacements, tant pour les patients que pour les professionnels, au cours de la phase transitoire vers le CIC.

Des solutions logicielles pour la télésanté ont été présentées et des démonstrations de l’utilisation de ces solutions en direct ont été effectuées. Une communication a également été établie, en temps réel, à l’aide de la solution logicielle « ZOOM », avec une équipe du CISSS du Bas-St-Laurent qui tient régulièrement, depuis un an, des télécliniques d’oncologie avec le CISSS de la Côte-Nord et le CISSS de la Gaspésie. Le docteur Joffre Allard, hémato-oncologue, Madame Mélissa Brochu, chef de service en hémato-oncologie et Madame Barbara St-Onge, pilote clinique télésanté du CISSS du Bas St-Laurent, ont partagé leur expérience de l’utilisation de la télésanté, pour le suivi des patients en oncologie. Ils ont fait part de la grande satisfaction de la clientèle et des professionnels, face à cette modalité de soins. Les participants à Québec ont pu poser leurs questions et discuter de leurs préoccupations avec l’équipe du Bas St-Laurent.

Les professionnels présents à la rencontre ont démontré un bel enthousiasme pour l’utilisation de la modalité de télésanté, lors de la période transitoire à venir, vers le CIC. D’autres rencontres seront planifiées, au besoin, pour compléter les informations et accompagner les équipes cliniques, dans l’organisation et l’expérimentation de l’utilisation de la télésanté, pour leurs activités cliniques d’oncologie.

Article rédigé par Sylvie Perreault, pilote clinique télésanté, en collaboration avec Olga Paquin, pilote technologique télésanté.