24 avril 2019 Actualités 0

Les télésoins à domicile (TSD) permettent notamment la surveillance à distance des symptômes d’un usager présentant une maladie chronique. À l’aide d’une tablette fournie à l’usager ou encore à partir de ses équipements personnels, l’infirmière des télésoins assure,  à distance,  une vigile sur l’état de santé de l’usager. Ce dernier doit quotidiennement répondre à un questionnaire adapté à sa condition afin d’en informer l’infirmière. Cette pratique permet à l’usager de mieux connaître sa maladie, de bien identifier les symptômes qui sont précurseurs d’une détérioration de son état et ainsi de réduire grandement les besoins de consultations et même d’hospitalisation.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale, sous la gouverne de la chargée de projet Mme Josée Bergeron, a débuté ses activités de TSD au mois d’août 2017. En préparation du projet, cette dernière a fait beaucoup de représentation auprès du soutien à domicile (SAD), des services courants, des GMF et GMF U  susceptibles de référer sa clientèle aux TSD. Malgré ces représentations, Mme Bergeron trouvait que le référencement n’était pas à la hauteur de la clientèle potentielle pouvant bénéficier de ces services. Actuellement, les protocoles de maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC), diabète, hypertension artérielle et insuffisance cardiaque sont disponibles pour les secteurs de Québec et Portneuf. Les travaux sont en cours pour la région de Charlevoix.

La direction des soins infirmiers du CIUSSS de la Capitale-Nationale a appuyé un projet Kaizen visant l’augmentation du référencement en TSD. Mme Nadine Gagnon a alors agi à titre d’agente LEAN de ce projet et Mme Josée Bergeron comme leader.

Un peu plus de douze infirmières provenant de différents secteurs du CIUSSS de la Capitale-Nationale ont pris part à ce Kaizen. Le but était de mettre en place des stratégies favorisant le référencement auprès des TSD. Un plan d’action découle de cet exercice dont voici les grandes lignes :

  • Désignation d’une ambassadrice TSD dans chacun des secteurs;
  • Détermination de cibles à atteindre dans chacun des secteurs;
  • Inclure dans l’offre de services pour la clientèle la modalité TSD et l’offrir à tous les usagers;
  • Tenir des rencontres téléphoniques, aux deux semaines, avec les ambassadrices afin de mettre en évidence les points négatifs pour les corriger ainsi que les points positifs pour les partager aux autres;
  • Production d’une vidéo promotionnelle s’adressant autant aux professionnels qu’aux usagers :

Lien : https://www.youtube.com/watch?v=e36T1RywlSM&feature=youtu.be

Ces actions ont eu un effet positif dès le début ce qui a permis d’augmenter de plus de 300% le nombre d’usagers suivis en même temps.

Josée Bergeron précise que malgré ces bons résultats, il est essentiel de toujours maintenir les efforts de mobilisation afin de conserver et même augmenter le niveau de référencement aux TSD.

Le centre de coordination en télésanté du CHU de Québec salue l’initiative de l’équipe TSD du CIUSSS de la Capitale-Nationale et espère que d’autres établissements s’inspireront de ce projet.

Article rédigé par François Bureau, Conseiller clinique télésanté, CCT CHU de Québec-Université Laval.