Coordination locale

La gouvernance en télésanté , mise en place au cours de l'année 2015, repose sur un leadership clinique et ministériel fort.

À la demande du MSSS, chaque établissement du réseau a nommé un pilote clinique et un pilote technologique pour assurer la coordination locale des services de télésanté au sein de son établissement.  Ceux-ci agissent à titre d'agents de liaison entre les établissements et le CCT CHU de Québec-Université Laval, afin de faciliter la mise en place des activité de télésanté et d'en assurer la pérennité.

N'hésitez pas à communiquer avec le CCT CHU de Québec-Université Laval pour connaître le nom et les coordonnées de vos pilotes télésanté.

Besoin clinique

Les projets en télésanté émanent toujours d’un besoin clinique afin d’améliorer les soins aux patients en utilisant la télésanté comme modalité de prestation de services.  Le pilote clinique télésanté de votre établissement est la première personne à contacter si un nouveau besoin en télésanté est identifié dans votre établissement.  Celui-ci sera en mesure de vous aider à bien définir le besoin et à valider la disponibilité des ressources nécessaires (humaines, matérielles et technologiques) à la mise en place d'un nouveau projet.  Il vous aidera à compléter le formulaire « Demande de services en télésanté » avant de faire suivre cette demande au CCT CHU de Québec-Université Laval pour l'analyse de la demande et le soutien.

N'hésitez pas communiquer avec le CCT CHU de Québec-Université-Laval pour connaître le nom de votre pilote clinique.

IRIS

IRIS ou Interface Intégrée de Réservation des Systèmes de visioconférence est une plate-forme développée par le CCT CHU de Québec-Université Laval pour la gestion des activités de visioconférence. Depuis sa création, l'application IRIS n'a cessé d'évoluer et en 2015, un module permettant la gestion des ressources a été ajouté. Parallèlement à cette expansion, IRIS a aussi été déclaré par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), en 2016,  comme un actif d'intérêt commun.

Cette directive fait de la plate-forme IRIS un système de gestion utilisé pour l'ensemble des visioconférences au Québec dans le réseau de la santé et des services sociaux.

IRIS est composée de deux modules :

  1. Module de gestion des visioconférences (MGV) permettant la gestion de l’ensemble des activités de visoconférence;
  2. Module de gestion des ressources (MGR) permettant la gestion des ressources d’un établissement.

L'application IRIS permet:

  • La gestion complète des activités de visioconférence d'un établissement en rendant possible la planification et l'exécution des visioconférences selon différents critères préétablis;
  • La gestion de ressources selon les critères établis et modulables pour chacun des établissement et l'ensemble de ses ressources ( salles, équipements...);
  • De connaître la disponibilité des ressources en vue de procéder à leur réservation;
  • La promotion des téléformations offertes dans le réseau de la santé et des services sociaux;
  • La production de statistiques concernant les activités de télésanté.

À ce titre, des rapports, préformatés, disponibles dans l’application, permettent d’interroger les données saisies dans IRIS afin de produire des statistiques concernant les activités de visioconférence (combien d’activités ont eu lieu, combien de patients rencontrés, etc.).

L'équipe du CCT CHU de Québec-Université Laval agit à titre d'expert d'application et de gestionnaire d'actif.

Consulter le Wiki d’IRIS pour de plus amples informations.

Des vidéos de formation, destinés aux utilisateurs d'IRIS, sont également disponibles:

 

Technologie utilisée

Outre l’utilisation des stations de visioconférence, plusieurs logiciels, appareils, applications ou plateformes Web peuvent être utilisées pour réaliser les activités de télésanté. Ceux-ci sont notamment utilisés dans les établissements desservis par le CCT CHU de Québec-Université Laval.

  • Jabber:

Logiciel de la compagnie Cisco qui, une fois installé sur un poste informatique, permet à un participant de joindre des collaborateurs par session de visioconférence. L’utilisation de ce logiciel requiert préalablement la création d’un compte.  Ce logiciel est utilisé lors d’une téléconsultation en soins intensifs pédiatriques électronique (TelSIP) et permet à l’utilisateur de communiquer avec le personnel sur place et voir les données sur le moniteur cardiaque du patient. Lors d’une activité de télétrombolyse, les neurologues de garde l'utilisent pour se brancher dans les salles de trauma attachées au projet. Il permet d’entrer en communication  avec les intervenants et les accompagnateurs du patient.

  • REACTS:

Plateforme de collaboration, disponible via le Web,  visant à favoriser les communications et les interactions sécurisées entre les professionnels de la santé et avec leurs patients.  L’utilisateur doit posséder une licence, renouvelable annuellement, permettant l’utilisation de cette interface tant sur les ordinateurs, les tablettes, les téléphones intelligents ou les navigateurs.  REACTS est actuellement en cours de certification de la part du Ministère de la santé et des services sociaux (MSSS).

  • mScope:

Application Web conçue et supportée par la compagnie Aurora Interactive. Cette application se veut un portail d'échange dans le cadre des activités de pathologie et est utilisée entre autre dans le cadre du projet de télépathologie.

  • Caméra pour le dépistage de la rétinopathie diabétique :

Caméra permettant de réaliser la téléinterprétation permettant le dépistage de rétinopathies diabétiques par la prise à distance de clichés de fond d’œil à l’aide d’une caméra non-midriatique équipée d’un système d’imagerie et suivi du diagnostic en différé par des médecins spécialistes.

Il s’agit d’un projet ministériel pour lequel l’organisation clinique des activités associées n’est pas complétée toutefois, la technologie est disponible à certains endroits sur le territoire du CCT CHU de Québec-Université Laval notamment aux Îles-de-la-Madeleine et au CISSS de la Côte-Nord.

Visucam-200-banner-second
bq-900-002-003
  • Lampes à fente :

Les lampes à fente permettent la réalisation d’activités en lien avec la téléophtalmologie. Les téléconsultations avec patient, réalisées à l’aide d’une caméra vidéo montée sur une lampe à fente, permettent  la transmission, en temps réel, d’images dynamiques de la pathologie du client.

 

  • Caméra dermatologique :

Caméra spécialisée, utilisée dans les activités de télésanté (dermatologie, plaies complexes), nécessitant l'observation à distance de l'état de la peau du patient et permettant ainsi aux professionnels et spécialistes d'établir le plan de traitement approprié selon la condition du patient. Elle est aussi utilisée en réadaptation pour présenter de façon rapprochée les mouvements d'un patient. La lentille 50X, permet également l'observation des pupilles lors de l'évaluation neurologique.

Les caractéristiques de cette caméra permettent une image de qualité nécessaire à la prise de décision.

 

Caméra_dermato_plaie_complexe